À LA RECHERCHE DES MYSTÈRES DE LA PYRAMIDE DU ROY D’ESPAGNE

À LA RECHERCHE DES MYSTÈRES DE LA PYRAMIDE DU ROY D’ESPAGNE

Ajouté le 2021-04-27

Balades

La mystérieuse pyramide du Roy d’Es- pagne, tapie dans les fourrés du 8e arrondissement de Marseille, ne cesse de fasciner et d’intriguer. Focus sur ce drôle d’ouvrage, qui nous plongerait presque dans une aventure à la Indiana Jones.

Dans la paisible allée Emmanuel Chabrier (8e), de prime abord, il n’est pas si évident que ça de l’apercevoir. Il faut alors avancer de quelques pas pour découvrir cette drôle de pyramide, cachée par la végétation. Faite en maçonnerie de pierres, elle semble vous toiser du haut de ses 6 mètres.

Les quelques graffitis et les nombreuses plantes aromatiques qui ont pris racine sur ses parois suggèrent qu’elle est à l’abandon depuis bien longtemps. Au sol, une épaisse couche de sable re- couvre en partie de mystérieux câbles qui mènent à l’intérieur. Cependant, impossible d’y chercher des trésors dans ses profondeurs, la porte d’entrée est condamnée par du béton !

À la recherche des mystères de la pyramide du Roy d’Espagne, Made in Marseille plane néanmoins une aura de mystère et de magie autour de cet édifice, implanté dans une zone reculée de la ville, entre arbres et collines, où le sublime panorama contribue à cette atmosphère enchanteresse.

Une histoire pour le moins particulière. Pas d’illusions, la pyramide n’a jamais abrité de trésors secrets ni de sarcophages pharaoniques ! Mais son but initial est presque similaire à celles des pyramides égyptiennes : c’est à l’origine un mausolée.

Un riche négociant marseillais, Dominique Bastide, l’a fait construire au début du 19ème siècle, non loin de son château afin d’accueillir la dépouille de son fils décédé alors qu’il n’était âgé que de deux ans, puis pour celle de sa femme. Depuis, le château a été détruit, les dépouilles ont été transférées au cimetière de St Charles, et la pyramide a été laissée à l’abandon.

Et première conséquence, d’après Thierry Garcia, président du comité d’intérêt de quartier du Roy d’Espagne, «c’est que l’on ne cherche plus à la taguer ni à la vandaliser».

Cette construction de plus de deux cents ans, c’est une fierté et un peu une mascotte dans le quartier. Depuis plu- sieurs années, on aime y narrer son histoire pour sensibiliser le grand public.

Mais pourquoi cet ouvrage à l’histoire singulière est-il aujourd’hui en état d’abandon et de décrépitude ? Selon Thierry Garcia, la réponse est simple, « c’est parce qu’il n’y a pas de projet commun dans les règles de l’art ». Des projets de rénovations on été entrepris en 2008, et d’autres vont sûrement bientôt suivre, l’une des plus urgentes étant de combler un trou au sommet de l’édifice qui laisse pénétrer l’eau de pluie à l’intérieur.

Thierry Garcia cherche à rassurer : « Tout le monde dans le quartier souhaite protéger la pyramide », il n’est donc pas question que la pyramide soit un jour rasée ! On vous invite à aller admirer cet endroit unique dans la région... et à jouer le temps d’un moment à l’explorateur des temples enfouis !

Le texte est tiré du livre MARSEILLE INSOLITE de F. Thomazeau et S. Georges

Parcs et Jardins - A NOTER

Parcs et Jardins - A NOTER

Ajouté le 2021-04-27

Balades

A noter : Les regroupements demeurent interdits sauf si vous vous promenez en couple ou en famille.

Le jardin botanique Edouard-Marie Heckel – situé dans l’en- ceinte du Parc Borély – est actuellement accessible gratuitement, du mardi au vendredi de 12h à 17h30 (sans interruption) et les samedis et dimanche de 10h à 17h30 (sans interruption).

Les visites guidées gratuites ont repris depuis février 2021.

Horaires d'ouverture et fermeture des parcs et jardins

Jusqu'à nouvel ordre, les horaires d'ouverture sont les suivants : de 7h à 19h (évacuation du public à partir de 18h30.

Parcs et Jardins

Parcs et Jardins

Ajouté le 2021-04-27

Balades

Le patrimoine des espaces verts de la Ville de Marseille recouvre plus de 700 hectares : parcs, jardins, espaces verts de voirie, cimetières, squares... Ce patrimoine est en augmentation constante et permet d'offrir aux Marseillais un panel d'aménagements variés et ludiques. Marseille possède aujourd'hui 58 parcs d'une superficie supérieure à 1 hectare, dont 16 de plus de 5 hectares : Longchamp, Émile-Du- claux (Pharo), Borély et Jardin botanique, parc balnéaire du Prado, Pastré, Maison Blanche, Colline Saint-Joseph, 26e Centenaire, Bruyères, Moline, Athéna, Espérance, Font Obscure, Séon, François-Billoux et Montgolfier.

Les parcs et jardins de la Ville de Marseille sont ouverts. En raison du couvre-feu en vigueur actuellement, l'heure de fermeture est fixée à19h, au moins jusqu'à fin avril 2021.

Les parcs Borély, Bagatelle, Pastré, Valmer, Magalone, Maison Blanche, Saint-Cyr, Bruyères, Grand séminaire, François-Billoux et Brégante ont été réalisés sur les anciennes propriétés de grandes familles marseillaises.

Certains parcs ont un caractère patrimonial original notamment : le parc Long- champ avec sa fontaine monumentale et ses fabriques, le jardin de la colline Puget, le plus ancien jardin public de la ville, le jardin du Pharo qui abrite le palais construit par Louis Napoléon pour l'impératrice Eu- génie, le parc balnéaire du Prado dont les hectares ont été conquis sur la mer, ou encore le jardin de Corbières conçu comme un balcon sur la mer.

D'autres, plus récents, sont nés de la volonté municipale de ménager des "respirations" dans la densité du tissu urbain : le parc du 26e Centenaire, le parc Athéna, le parc de la Moline ou celui de la Corniche de Séon...

Ce patrimoine est complété par un mail- lage d'environ 273 squares et jardins. Ces espaces sont équipés de 132 aires de jeux qui proposent une gamme variée de structures ludiques permettant à tous de bénéficier de lieux de détente à proximité de leur domicile.

Ces espaces d'échanges et de rencontres jouent un rôle social important. Ils contribuent aussi à la création de corridors biologiques, qui assurent l'installation et la pérennisation en zone urbaine d'une faune et d'une flore, essentiels pour notre cadre de vie.

RANDONNÉE DANS LES NOUVEAUX QUARTIERS DE MARSEILLE

RANDONNÉE DANS LES NOUVEAUX QUARTIERS DE MARSEILLE

Ajouté le 2021-04-27

Balades

Découvrez les éléments architecturaux emblématiques variés qui façonnent aujourd’hui le panorama urbain.

L’esplanade qui marque le point de départ, tire son nom d’un ancien espace portuaire qui abritait le hangar J4. Aujourd’hui on y trouve le Mucem et la Villa Méditerranée, deux espaces muséaux inaugurés en 2013 lorsque la ville fut Capitale Européenne de la Culture.

Un troisième site complète l’offre culturelle, c’est le Musée Regards de Provence, ancienne consigne sanitaire du XXe siècle. Puis on arrive devant la monumentale cathédrale de la Major. En dessous, il y a les Voûtes, un véritable trait d’union entre la vieille-ville, le quartier du Panier et le nouveau front de mer où l’on retrouve des lieux de détente et de shopping.

Dans la continuité, la balade urbaine mène vers le bâtiment historique des Docks et les Terrasses du Port, un centre commercial. A son niveau 2, il possède une terrasse longue de 260 mètres qui offre une vue mer, panoramique, à 180 degrés. L’itinéraire, se poursuit en direction du Cepac Silo, ancien silo portuaire à grains, transformé en salle de spectacle. Entrez pour admirer la salle des mamelles.

Vous longerez la tour de la CMA-CGM (145 m de haut) pour rejoindre les Archives Départementales. Le FRAC et sa façade de verre pixélisé qui fait penser à une robe Paco Rabanne à sequins, alors qu’il s’agit plutôt d’ouvrir la structure à un espace de lumière tamisé selon la tradition japonaise, clôture cet itinéraire de randonnée urbaine.

Départ le Mucem · Esplanade J4
13002 Marseille

Tél : 08 26 50 05 00
Distance : 3,7 km
Dénivellation positive : 46 m
Dénivellation négative : 35 m
Durée : 1h

Accès libre

 RANDONNÉE DANS LES COLLINES DU ROUCAS BLANC

RANDONNÉE DANS LES COLLINES DU ROUCAS BLANC

Ajouté le 2021-04-27

Balades

Après la visite de Notre-Dame-de-la- Garde, explorez le Roucas Blanc. Ce quartier, véritable dédale de ruelles étroites, se visite exclusivement à pied et offre des points de vue magnifiques sur la ville.

C’est aussi le lieu de libre expression des Rocailleurs Marseillais du XIXe siècle : artisans-maçons et créateurs d’ornements, parfois très singuliers, on retrouve leurs créations dans les jardins de rêve des mai- sons cossues du quartier.

Par les traverses en montées et les ruelles en pente, vous atteindrez la Corniche Kennedy et la Plage du Prophète. Son sable fin et ses eaux turquoise vous offriront une belle récompense après un par- cours assez sportif.

C’est réellement la balade urbaine la plus épatante, alors nous vous invitons à regarder votre environnement avec curiosité et attention.

Départ Notre-Dame de la Garde 13006 Marseille

T2L / 08 26 50 05 00
information@marseille-tourisme.com
Distance : 1,9 km
Dénivellation positive : 44 m
Dénivellation négative : 152 m
Durée : 45 minutes

Gratuit.

RANDONNÉE DANS LA VIEILLE VILLE, LE QUARTIER DU PANIER

RANDONNÉE DANS LA VIEILLE VILLE, LE QUARTIER DU PANIER

Ajouté le 2021-04-27

Balades

Quand on arrive à Marseille, c’est généralement par cette randonnée urbaine, que l’on commence la découverte de la ville. L’ombrière est le spot des selfies, grâce au plafond en miroir de la structure. A sa création par les Grecs et jusqu’à l’arrivée de Louis XIV en 1660, la ville de Marseille se limitait à ces 60 hectares sur la rive Nord du Vieux-Port.

C’est donc là, le plus vieux quartier de Marseille appelé le Panier, en souvenir du nom de l’auberge éponyme. Peu de traces monumentale subsistent car le grand nettoyage du quartier par les Allemands en 1943 n’épargnera que quelques grands monuments : l’Hôtel de Ville, l’ Hôtel de Cabre, la Maison Diamantée, l’ancien Hôtel-Dieu, l’église Saint-Laurent...

Sont présents aujourd’hui dans ce quartier chargé d’ histoire, une multitude de petits artisans, de restaurants et aussi les musées de la Vieille Charité.

Les ruelles étroites et typiques du Panier sont représentatives des villes méditerranéennes. Profitez ici de l’occasion d’explorer un réel village dans la ville.

Départ Office de Tourisme et Congrès Arrivée Palais Longchamp
13001 Marseille

Tél : 08 26 50 05 00 information@marseille-tourisme.com www.marseille-tourisme.com

Distance : 3,16 km Dénivellation positive : 51 m Dénivellation négative : 36 m Durée : 1h

Accès libre

RANDONNÉE DANS LE QUARTIER NOAILLES

RANDONNÉE DANS LE QUARTIER NOAILLES

Ajouté le 2021-04-27

Balades

Cette randonnée urbaine débute sur la Canebière et elle va vous conduire jusqu’au Palais Longchamp et sa fontaine monumentale. Le parcours emprunte le Cours Saint Louis, le « Petit Cours » qui tient son nom de Louis d’Anjou. C’est ici que se tint en 1803 la première foire aux santons. Puis on entre dans le quartier de Noailles. Dans une effervescence colorée, plongez dans les cultures méditerranéennes et découvrez les différents étals. Le Boulevard Garibaldi franchi, vous rejoignez la Rue du Théâtre Français. Théâtre à l’italienne et baptisé un temps « théâtre français » pour marquer sa vocation dédiée à la littérature française. Puis on rejoint à nouveau la partie haute de la Canebière.

On y retrouve une borne pour des
livres en libre-service en forme de girafe afin de rendre hommage à la célèbre Zarafa, évoquée dans la balade urbaine qui mène à la Préfecture et le Monument aux Mobiles qui célèbre les soldats de la Garde Mobile de la guerre Franco-Prussienne de 1870. Tout au bout de la Canebière, vous vous retrouvez face à l’église Saint–Vincent de Paul, surnommée « les Réformés » car située à l’emplacement de la chapelle des Augustins Réformés. Ses 2 flèches s’élèvent à 70 m au-dessus de la Canebière.

En remontant la majestueuse allée de platanes du Boulevard Longchamp, vous dé- couvrez sur votre droite l’hôtel particulier qui abrite le musée Grobet-Labadie. Pour clore cette balade urbaine, il vous reste à découvrir le Palais Longchamp qui a été édifié pour célébrer l’arrivée des eaux de la Durance à Marseille. Découvrez aussi ses musées et son jardin à l’anglaise.

RANDONNÉE DANS LE CENTRE VILLE

RANDONNÉE DANS LE CENTRE VILLE

Ajouté le 2021-04-27

Balades

Cette balade urbaine ne présente aucune difficulté et permet de combiner la contemplation du patrimoine et une activité de shopping. Le parcours passe par les rues commerçantes du centre-ville. Pour tous les goûts et tous les budgets, on y trouve les plus grandes marques de luxe, les marques des grandes chaines internationales ou les petits commerçants. Levez les yeux, vous verrez de belles façades du XVIIIème et XIXème siècles, témoins d’une époque fastueuse. Certaines enseignes ont même conservé des éléments architecturaux (es- caliers, rampes, marbres, dorures...) de ces anciens hôtels particuliers, alors n’hésitez pas à entrer pour admirer. Dans l’ordre, vous passerez par la place du Général de Gaulle, pour remonter ensuite la rue Saint Ferréol, qui finit place de la Préfecture.

L’édifice de la Préfecture est le symbole de la puissance du Second Empire. De là, le Boulevard Paul Peytral permet de rejoindre la place Estrangin-Pastré et sa fontaine qui représente les quatre continents et souligne la vocation maritime de Marseille. Continuez la visite pour explorer le quartier des antiquaires (Rues Paradis, Sylvabelle, Saint-Jacques, Dragon, Saint-Suffren et Sainte-Victoire). Une arche en fer forgé en bas de la rue Ed- mond Rostand indique l’entrée de ce quartier, qui depuis les années 50 concentre les brocanteurs, galeries d’art, bouquinistes et décorateurs.

RANDONNÉE SUR LA RIVE SUD DU VIEUX-PORT

RANDONNÉE SUR LA RIVE SUD DU VIEUX-PORT

Ajouté le 2021-04-27

Balades

L’itinéraire commence sur la Canebière, une artère mythique et historique, bordée de façades majestueuses, qui lors de ses heures de gloire, abritait de grands hôtels et les plus beaux cafés de Marseille. Au numéro 9 se trouve le Palais de la Bourse, la chambre de commerce et d’industrie. La rue Beauvau débouche sur l’opéra. Il fut partiellement détruit par un incendie en 1919, d’où sa façade Art Déco. A l’arrière du bâtiment, tournez à droite sur la rue Francis Davso qui permet de rejoindre le Cours Estienne d’Orves. Véritable ville dans la ville, les Arcenaulx, formaient les anciens entrepôts de l’arsenal des galères royales du temps de Louis XIV. Aujourd’hui, cette place à l’Italienne est un quartier attrayant avec ses cafés, restaurants et galeries d’artistes. En parallèle, se trouve la rue Sainte, qui mène vers l’Abbaye Saint-Victor.

Juste avant de l’atteindre, marquez un arrêt au Four des Navettes, la plus vieille boulangerie de Marseille (1781) où l’on peut déguster les navettes , un biscuit sec à la fleur d’oranger typique de Marseille très prisé par les gourmands.

A droite du square Bertie Albrecht profitez de la vue panoramique sur le plan d’eau du Vieux-Port et la vieille ville.Puis direction le Fort Saint-Nicolas (XVIIème siècle), œuvre du Chevalier de Clerville. Lors de la construction du Palais du Pharo, le fort fut coupé en deux, afin de créer une voie d’accès et qui fait qu’aujourd’hui, le Fort Saint-Nicolas et composé du Fort d’Entrecasteaux pour la partie haute et du Fort Ganteaume pour la partie basse. Quand vous arrivez devant les grilles du Palais du Pharo, traversez le jardin public qui offre d’autres points de vue magnifiques sur Marseille.

Randonnées urbaines à Marseille

Randonnées urbaines à Marseille

Ajouté le 2021-04-27

Balades

De nombreuses randonnées urbaines à Marseille permettent de sillonner la Cité Phocéenne à pied. Ici nous vous proposons quelques idées d’itinéraires et balades pédestres pour visiter la ville à votre rythme, afin de découvrir autrement son patrimoine et ses 111 quartiers tous plus riches les uns que les autres.

Découvrir Marseille à pied. A Marseille, chaque quartier est typique, il a son histoire, il permet de découvrir des hôtels particuliers aux façades sachant bien cacher leurs secrets, des bastides somptueuses, des lieux de culte pour toutes les croyances, des cabanons de pêcheurs, des lieux insolites, des jardins cachés et des habitants hauts en couleur.Le meilleur moyen pour explorer les quartiers de Marseille, c’est d’enfiler des chaussures confortables, d’emporter de l’eau et de s’équiper le cas échéant de bâtons de marche, car chez nous en ville, ça monte et ça descend souvent.

Voici quelques suggestions pour parcourir Marseille à pied et à votre rythme.Chaque randonnée urbaine est un circuit pour lequel nous vous indiquons la distance du parcours et son temps de marche. Parfois, après avoir gravi une côte ou une longue volée d’escalier, une petite pause pour reprendre son souffle s’imposera, tout en admirant le panorama !

Évènements de la semaine

Voir le calendrier